Site minier de Servette
  • Site minier de Servette

Site minier de Servette

Localités: Saint-Marcel

Situé dans le vallon de Saint-Marcel, le site minier de Servette a derrière lui une histoire liée à l’extraction de pyrite et de chalcopyrite (et de pierres de meule) qui débute à l’époque romaine, continue au Moyen-âge et à plusieurs reprises au dix-huitième siècle, jusqu’à l’époque moderne. L’exploitation la plus organisée datant du XXe siècle est celle qui a laissé les témoignages les plus importants de cette zone minière.

Infos techniques

Parcours

Le site s’articule à une altitude allant de 1 720 à 1 850 m, dans un contexte naturel et paysager tout particulièrement prestigieux, au sein de la Zone de Protection Spéciale Mont Avic-Mont Emilius, qui fait partie du système Natura 2000.

Sur le site minier, l’itinéraire de visite porte à la découverte de l’activité d’extraction, des différentes étapes du travail du matériau, de la vie du mineur et des enjeux économiques et sociaux relatifs.

L’accès au site s’effectue par l’aire de pique-nique de Les Druges (1 594 m dans le lieu-dit Druges alte, où l’on peut se rendre depuis le fond de la vallée, en parcourant environ 15 km sur la route régionale n°14). On y trouve le guichet et le point d’accueil des visiteurs (ainsi que des toilettes, des tables, des bancs et des barbecues).
De là, une agréable promenade d’environ 20-30 minutes mène au site minier.

Principaux points d’intérêt
Le parcours de visite s’accompagne d’une série de panneaux explicatifs en 3 langues (italien, français et anglais), qui portent sur les aspects suivants :

  • les ruines de l’ancienne fonderie de Treves, point d’accès au site ;
  • les galeries d’extraction, aujourd’hui aménagées de façon à permettre aux visiteurs de vivre l’expérience du mineur : la galerie « 1815 », qui est la plus haute (environ 120 mètres ouverts à la visite, en marchant sur le sol d’origine), la « San Giacomo » (qui compte environ 30 mètres ouverts à la visite et où l’on peut observer des meules) et la « San Giuseppe » (environ 80 mètres ouverts à la visite) ;
  • la maison du gardien, dont l’intérieur est aménagé et décoré avec des objets d’antan ;
  • le télétraineau ;
  • les dortoirs, la forge, les édifices de service ;
  • la poudrière, l’entrepôt des détonateurs ;
  • la Decauville : la station du téléphérique ;
  • les dépôts de scories, où l’on peut observer et toucher du doigt les restes du matériau extrait.

L’extérieur du site minier peut être visité librement tout le long de l’année.

Des visites peuvent être organisées pour des groupes de 8 personnes sur réservation uniquement.

Pour connaître les visites-événements en programme, consulter le site internet et la page Facebook

Informations utiles
Le site se situe en montagne, par conséquent des vêtements et des chaussures de randonnée sont recommandés.
Dans les galeries, la température est d’environ 8-12 degrés. Pour accéder aux galeries, nous fournissons aux visiteurs un casque de protection et aussi des bottes dans la galerie « 1815 ».
Dénivelé positif : 250 mètres environ.
Le parking réservé aux visiteurs se situe au niveau de l’aire de pique-nique de Les Druges.
Pour des raisons de sécurité, les animaux ne sont pas admis lors des visites.

Voir aussi